Informations générales


Quand
26.03 au 30.09.2021

Lieu
Centre Médico Thérapeutique
Hôpital intercantonal de la Broye, 3e étage
Rue de la Rochette 1
1470 Estavayer-le-Lac

Heures de visite
de 09h à 18h les week-ends et les jours de semaine
ou sur rendez-vous en utilisant le bouton ci-dessous.

Vers le CMT d’Estavayer-Le-Lac
Accéder au site web du CMT

Œuvres exposées


Chacune des photographies exposées possède sa propre page décrivant
l’image, des informations sur le contexte de la prise de vue ainsi que la localisation de la “montagne”.

Les œuvres exposées marquées réservées ou vendues peuvent être retires (maximum 50 exemplaires). Contactez-moi pour une commande !

Le bouton ci-dessous permet d’accéder à une visite virtuelle de l’exposition.
Vous pouvez parcourir la visite en suivant les flèches de direction. Des liens permettent d’accéder aux œuvres et aux plaquettes descriptives. Des informations sur la création de l’image sont disponibles dans une page de description qui s’ouvrira dans une autre fenêtre.

Glacier Himalayen


Au bout des troncs fraîchement tombés se cache
un enchevêtrement de déchirures et d’échardes
rappelant une chute glacière du côté de la vallée
du Kumbu.


Eiger


Couché au pied de ce tronc abattu récemment, l’arrête se découpe sur fond de pleine lune jusqu’au sommet de cet Eiger miniature.


Lignes de fuite


La journée est bien avancée alors que les longueurs de corde s’enchaînent sans anicroche et que le sommet commence à se préciser dans l’air chaud de cette fin d’après-midi.


Fiamma d'Albigna


Un seul regard sur cette flamme de bois et tous les
espoirs d’une ascension sensuelle et virile sont
permis !


Aiguilles du diable


Au fond de la “Combe maudite”, dans le massif du
Mont-Blanc, la lune se lève derrière les Aiguilles
du diable. Dans la Broye, la frange déchiquetée
d’une vieille souche lui rend bien la pareille.


Grandes Jorasses


La lumière du matin découpant la structure de ce
tronc lui donne des airs de grande face nord. L’œil
ne peut alors faire autrement que suivre ces piliers
et ces dièdres en parcourant des itinéraires
connus ou en inventant de nouveaux.
Voie “No Siesta” aux Grandes-Jorasses.


Big Walls


Effleurées des doigts ou du regard, les striures
de cette coupe horizontale génèrent les premiers
frémissements : la redresser par la pensée ou la
technique nous envoie directement nous mesurer
aux grands dièdres des “big walls” du Yosemite.


Pigne d'Arolla


Une découpe négligemment laissée à terre par un
bûcheron puis repositionnée devant un paysage
beaucoup plus grandiose accueille la première
neige en imitant cette jolie face nord du fond du
val d’Hérens.


Schaligrat au Weisshorn


Neigeuse côté nord et essentiellement rocheuse
de l’autre côté, la fine ligne de crête n’en finit pas
de s’élever jusqu’au sommet.


Le temps change en Patagonie


Suite à un bivouac serein une fois le sommet du
Fitz Roy passé, le temps change et nous oblige à
envisager la descente au plus vite.


Fin de journée en montagne


Posée devant un panorama connu, cette souche
tourmentée prend toute sa dimension dans les
dernières lumières d’un soir d’été.


Aiguilles rouges du Dolent


Empruntée dans une clairière où elle gisait à côté
de son tronc, cette chute de coupe revit en face
d’un mur de crépis en se prenant pour une arête
hérissée de gendarmes et d’aiguilles.


Les Drus - Pilier Bonatti


S’endormir au pied d’un tronc et se réveiller à l’attaque du pilier Bonatti, c’est toute la magie près de chez moi.


Falaises lointaines


Nous avions suivi la piste pendant de longues heures avant de nous retrouver devant cet ensemble de lignes prometteuses.
Dommage que ce ne soit qu’un rêve.


Cerro Fitz-Roy


Le parcours de cette ligne de crête est interminable. Réussir à l’immortaliser à la lumière du soir ne l’est pas moins.


Me contacter


Philippe Jaccard
info@presdechezmoi.ch